Société

FEMMES APPELEES A OCCUPER LES FONCTIONS POLITIQUES

359views

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme célébrée, le 8 mars de chaque année, une conférence-débat avec les femmes des différents services de la cour constitutionnelle a été organisé par cette structure, en présence de son Secrétaire général, Gilbert ITOUA.Il ressort de cet échange doivent s’engager davantage dans la politique.

Cette conférence-débat axée sur le thème « la progression de la femme aux fonctions politiques et électives, a permis aux conférencières, notamment Flore MAKOKA, assistante juridique et cornélie MIAFOUNA, attachée juridique, d’exhorter les femmes Congolaise à plus d’engagement dans les domaines de vie active et surtout dans la politique, où il y a une faible représentativité féminine.

« Les femmes doivent sortir des stéréotypes dans lesquels elles s’enferment les charges domestiques et autres pressions dans la société ne doivent pas constituer des obstacles pour se lancer en politique elles doivent également opter pour des formations en politique afin de développer d’avantage leurs compétences dans ce domaine… » a fait savoir Cornelie MIAFOUNA attachée juridique.

Aucours de cet échange, un accent particulier a été mis sur le fait que la femme ne doit pas seulement attendre la journée du 8 mars pour réfléchir sur leurs droits dans la société. « La femme doit aussi multiplier les stratégies pour atteindre la parité au sens large du terme. » A souligné Flore MAKOKA assistante juridique.

Pour les agents et cadres de la cour constitutionnelle, cet échange a été d’une grande utilité.

Cette conférence débat a eu lieu sous le thème « la progression de la femme aux fonctions politiques et électives.

Leave a Response